On n’a pas tous les choix mais on a toujours le choix…

8577474.jpg

L’individu n’est rien d’autre que la somme de ses choix, de ses désirs et de ses rêves.Ce qui peut nous séparer comme nous relier, qui nous différencie vraiment les uns des autres, c’est l’ensemble des choix qui fait de chacun ce qu’il est vraiment, et non pas les diverses étiquettes collées sur notre dos par les autres, à notre naissance, selon la couleur de peau, le milieu social ou les origines, tout cela dans le but de nous uniformiser, nous intégrer, nous formater, nous domestiquer et nous soumettre.On a toujours le choix.Quelque soit la situation  dans laquelle nous nous trouvons,nous avons toujours des choix. 
« On a toujours le choix,
c’est une évidence.
On n’a pas tous les choix
mais on a toujours le choix.
Devant toute épreuve, on a l’option d’en mourir
ou d’y survivre  devant l’échec,
le choix de s’aimer ou de se détruire.
Devant les imprévus, on possède la liberté
de rire ou de pleurer et dans l’adversité,
le choix de pardonner ou de culpabiliser.
Au milieu de la confusion, on a toujours
la faculté de voir et de croire,
l’alternative de se fermer et d’oublier.
Au coeur de la détresse,
on détient un éventail de paroles et de silences,
le loisir de parler ou de se taire.
Devant une décision,
on a le pouvoir d’agir ou de rester immobile,
et par dessus tout,
le choix de rester ou de partir. »

(Reçu par e-mail de France,auteur Stéphanie Houle)

Publié dans : Non classé |le 22 août, 2011 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

Laisser un commentaire

Journal intime d'une ado |
langedelanuit |
Des mots, une vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Etre soi
| Moi et Eux !!
| baclofenfr