Ces vieilleries…

8535716.jpgtumblrlk1zgvtl4z1qhn4sdo1500large.jpglamechantevintageries300x234.jpg

L’idée de ce post m’est venue en regardant dans une de mes armoires.La plupart sont des vêtements  qui ne seront pratiquement jamais portés (peut-être une fois ? ou deux?). Je garde ces tenues, je les stocke,mais j’en ai déjà trop .Le problème est juste que … je n’ai pas où les porter. Je suis shopaholic.
Je suis  une archéologue du vêtement. D’où vient cet intérêt si grand pour ce qui est vieux, pour ce qui est passé? Ma passion pour les vieux vêtements et accessories, timide d’abord, puis de plus en plus audacieuse est incroyable.J’entre dans ces boutiques pour chercher des vêtements, des sacs, des chaussures aussi ,qui vont me rendre plus belle, plus heureuse, qui vont me permettre d’oublier la grisaille de mon existence. J’ai vraiment une passion pour tous ces objets. En tombant dans cette passion, j’ai arrêté de faire les magasins et d’acheter par compulsion des choses qui ‘abiment ou se « démodent » en une saison. Le vintage, c’est aussi l’intemporalité et la qualité. Pendant une période de crise, telle que nous traversons, on considère beaucoup plus  ces objets intemporels. Le présent que nous vivons est si pathétique que nous devons recourir aux charmes du passé .
Toutes les deux semaines environ je fais des courses folles dans ces magasins second hand à des prix dérisoires. Pas seulement  à cause du prix, mais aussi parce que l’on trouve des pièces uniques et extraordinaires Je devrais stopper cet énergumène.
Vintage est une dépendance a laquelle je ne peux pas échapper et je sais que je ne vais jamais m’en guérir. Ces vêtements ont une histoire,la plupart d’entre eux sont pleins de charme et de mystère. C’est magique un vêtement qui a une histoire. On peut rêver de celle qui l’a porté, se poser des questions sur son histoire, un vrai moteur pour l’imagination et une vraie valeur ajoutée pour un vêtement qui sorti d’usine n’a pas d’ame habituellement. Cette folie m’a touchée il y a quelques années déjà. J’ai des fringues second hand, qui n’ont rien d’exceptionnel, et j’ai des pièces vintage.Quelle est l’histoire de ces vêtements ? Quels secrets révéleraient-ils ces vieilleries s’ils pouvaient parler ? Oui, j’achète des vêtements, mais je ne dépense pas des sommes extravagantes. Je n’achète pas n’importe quel vêtement. Je suis  passionnée par les habits originaux et résistants..
Synonyme de seconde vie, le vintage bien compris ne doit jamais être porté des pieds à la tête comme un costume d’époque. Il impose un subtil mélange de styles, pour n’en créer finalement qu’un seul: le sien. Porter des vêtements usés, c’est vintage. Cela attire de plus en plus  les personnes fatiguées de médias culturels pauvres, d’un internet usé, de la publicité et des annonces. Il semblerait qu’il y ait dans le vintage, plus de profondeur, plus de romance.Pour avoir un style vintage, il faut en plus savoir le porter. Personne ne te dira que cette vieille robe est une ordure si tu sais la porter.

Publié dans : Non classé |le 17 août, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Journal intime d'une ado |
langedelanuit |
Des mots, une vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Etre soi
| Moi et Eux !!
| baclofenfr