La véritable paix…

4038.jpg

« La paix ne viendra en vous que si tout votre être peut vibrer à l’unisson avec une idée sublime, désintéressée.
Vous ne pouvez pas connaître la paix tant que vous n’introduisez pas dans vos cellules, dans tout votre être, des pensées d’amour, c’est-à-dire l’indulgence, la générosité, le pardon, l’abnégation.
Vous ne pouvez pas parce que ce sont ces pensées seulement qui procurent la paix.
Regardez, si vous avez quelque chose à reprocher à votre voisin, si vous ne pouvez pas lui pardonner, et que vous vous cassiez la tête pour savoir comment vous venger…
Ou alors, si quelqu’un vous a emprunté de l’argent et que vous pensiez tout le temps qu’il doit vous le rendre, ce n’est pas possible d’avoir la paix, parce que ce sont des pensées trop personnelles, trop égoïstes.
Et même si vous êtes tranquilles pour quelques minutes, quelques heures, ce n’est pas encore la paix, c’est un peu de repos, une accalmie (et cette paix-là, même les méchants peuvent l’avoir), et ensuite, de nouveau, vous êtes repris par des états épouvantables.
La véritable paix est un état spirituel qu’il est impossible de perdre une fois qu’on l’a obtenu. »

(Mikhaël Aïvanhov)

Publié dans : Non classé |le 14 août, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Journal intime d'une ado |
langedelanuit |
Des mots, une vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Etre soi
| Moi et Eux !!
| baclofenfr