Mon bonheur, je le tais …

yblmozvsistock000008506568xsmalls.png

Il vaudrait mieux taire son bonheur.Le bonheur est individuel, il ne se partage pas, il ne s’offre pas.De mon expérience personnelle,présenter ses idées ou ses rêves, ses espérances,ses élans et ses enthousiasmes aux autres, c’est risquer de voir des regards extérieurs les détruire,c’est mettre en péril cette fleur fragile, pour donner naissance à l’envie ou à la jalousie des autres.Inconsciemment on les rend encore plus malheureux.Il y a bien sûr une façon de partager le bonheur pour deux personnes ou plus, dans le cadre de l’amitié ou de la famille, à la condition unique et essentielle qu’elles en aient la même vision. Dans ce cas,oui, ça marche.Et ces personnes sont inestimables.

Publié dans : Non classé |le 11 juillet, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Journal intime d'une ado |
langedelanuit |
Des mots, une vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Etre soi
| Moi et Eux !!
| baclofenfr