La même Jeannette autrement coiffée…

cd4827db7913391f280.jpgv.jpg1f47a7db75f36131c.jpg847167db75f25102af.jpg19e6e7db75f81133c.jpgad.jpge.jpg7884c7db7117312d2ce.jpg3c3e47db71172d313991.jpgaad047db74103733242.jpgab.jpgbd7e37db73f34c3a9.jpgindi.jpgq.jpg1fd397db73143031203.jpg3e7197db73b3a2b2af.jpgmodel.jpgleu.jpgeddc37db7415181cfa.jpge45e57db74129111f.jpgdcf897db74141717186.jpgb49f17db741434e34b1.jpg398f67db741615341281.jpg326c87db74151f2934b.jpg8ebe97db7414d181c51.jpg7c08c7db74161bd232.jpg7c4e27db74142032399.jpg5bc6c7db7412f20280.jpg1fcce7db74111d24251.jpg
masti.jpg

Rencontrer mon être essentiel, s’est accepter de me « cogner « chaque instant à cet Ego… , mais dans la Reconnaissance, l’Amour.. la joie et le jeu.

« Le regard des autres est primordial.
La reconnaissance extérieure est importante, ainsi va naître l’ego .L’ego se forge avec un ensemble d’attitudes à travers lesquelles nous allons nous imposer.
Notre ego va devoir se gonfler pour nous « porter » et c’est nécessaire car le « moi-je » est primordial et doit être développé : c’est une base.
L’ego est constitué par toutes sortes de masques (la persona), toutes sortes de mécaniques de vie, l’ego ressemble aux tuteurs des plantes et à l’intérieur de ces structures notre moi va s’élever et se forger.
Ces masques et ces mécaniques de vie génèrent des attitudes de façade, des comportements.
Le moi, « notre Être véritable », a besoin de cet ego -« le moi Je »- pour bien se positionner face aux autres . Imaginons que la plante encore fragile soit le « jeune moi, la jeune personnalité» et que l’ego soit un ensemble de tuteurs protecteurs.
L’ego est donc un échafaudage protecteur qu’il faudra enlever plus tard….sinon nous courrons le risque d’être à tout jamais dépendants du regard et du jugement des autres.
L’ego n’est pas le moi
L’ego est une enflure du moi, une caricature, un habillage et nous nous gonflons souvent de ce que nous ne sommes pas. Au début de la vie cela est normal mais à un moment donné çà devient lourd et il faut alors se mettre en question.
L’ego d’abord nécessaire devient un jour restrictif, parce que nous n’existons qu’à travers le regard des autres, à travers le jugement d’un patron, d’un critère de mode, d’un compte bancaire, de propriétés immobilières etc
Pour continuer d’exister, notre moi « authentique » devra donc s’opposer à la suprématie de l’ego et prendre du recul par rapport au regard et au jugement des autres. « 

(http://arkhana.canalblog.com)

Publié dans : Non classé |le 2 juillet, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Journal intime d'une ado |
langedelanuit |
Des mots, une vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Etre soi
| Moi et Eux !!
| baclofenfr